Accueil > Bibliothèque > Fiches bancaires

Bibliothèque

Fiches bancaires

Les SICAV monétaires

Produit de placement de référence pour grand nombre d’investisseurs, la SICAV monétaire (parfois Fonds Commun de Placement) est une catégorie particulière de société d’investissement à capital variable. Elle est dite « de court terme » ou encore « de trésorerie », en raison des placements qu’elle effectue.

De fait, elle se compose essentiellement :

- de titres de créances négociables à court terme (certificat de dépôt négociable, billet de trésorerie,...) et de bons du Trésor,

- d’obligations, courtes généralement (autrement dit très proches de leurs dates de remboursement), à taux fixe ou variable, de pensions livrées (technique financière permettant d’améliorer la performance de la SICAV ou du FCP) adossées aux taux du marché monétaire.
On distingue principalement :
les SICAV monétaires « classiques » ou « régulières », composées de titres d’une durée de vie n’excédant pas 3 mois,
et les SICAV monétaires « dynamiques », composées de produits monétaires d’une durée de vie plus longue, pouvant aller jusqu’à 2 ans. La SICAV monétaire est donc un placement liquide qui présente une grande stabilité et une grande régularité.

L’objectif est de fournir aux investisseurs un placement sujet à des fluctuations aussi faibles que possible (donc avec le moins de prise de risque), avec l’ambition avouée de constituer l’équivalent d’un placement à revenu ou à progression certaine.

Les SICAV monétaires font référence à quelques grands indicateurs (EONIA,EURIBOR) du marché monétaire. Leur rendement est donc très proche du taux de ce marché.

De façon générale, les SICAV monétaires supportent peu de droits d’entrée ou de sortie. Par ailleurs, les frais de gestion sont peu élevés.

En matière de fiscalité propre aux particuliers, les règles communes à tous les OPCVM s’appliquent à ces OPCVM monétaires :

- selon le principe de la « transparence fiscale », les revenus distribués sont imposables, en fonction de leur origine,

- en cas de cession des actions de SICAV, le régime des plus-values sur valeurs mobilières s’impose.

 
 

Accès à CDC-Net

 

Actualités

 

Focus