Accueil > Une mission d’intérêt général > Gérer la dépendance

Une mission d’intérêt général

Gérer la dépendance

La vulnérabilité et la dépendance

La vulnérabilité est une fragilisation telle que la personne devient incapable d’accomplir seule les actes de la vie civile. Elle rend nécessaire l’organisation d’une assistance ou la représentation par un tiers. Cette protection de la personne fragile est une mission de solidarité familiale et nationale.

Le droit français organise la protection judiciaire et contractuelle de la vulnérabilité (code civil réforme du 5 mars 2007) et sanctionne les abus sur les personnes vulnérables (codes pénal et code de la consommation).

L’organisation de la protection de la personne vulnérable

- La place de la famille dans l’aide aux personnes vulnérables est, par définition, fondamentale bien que l’on assiste à une implication de plus en plus importante des pouvoirs publics dans cette mission d’intérêt général.

- L’Etat organise la protection à travers un système d’aides, d’assurance, et de prestations sociales et fiscales.

- Les collectivités locales agissent au niveau du financement, de l’information, et de la coordination des réseaux d’entraide.

- Les réseaux associatifs, ainsi que les services d’aide à domicile, les professionnels du droit et les institutions financières, sont des acteurs très présents autour de la personne vulnérable.

- Enfin sous l’impulsion du législateur, la mise en place et l’organisation d’une nouvelle profession qui peut être désignée par le juge pour assister ou représenter la personne dans tous les actes de la vie civile. Ce sont les MJPM (mandataire judiciaire à la protection des majeurs).

 
 

Accès à CDC-Net

 

Actualités

 

Focus